mercredi 21 février 2018

Le grand rangement


Il y a des étapes de la vie qui font qu'on a besoin de tout ranger, de trier, de nettoyer. 
J'avais lu le bouquin "la magie du rangement" de Marie Kondo. J'avais trouvé sa méthode radicale mais efficace. Par contre, moi je ne jette pas!! Je donne.  


Quand j'ai lu son bouquin, j'avoue que je trouvais ça un peu (beaucoup) bizarre de ressentir les objets. "Est ce que cette chemise me procure du plaisir? " Nan mais sérieux?! Bah en fait

samedi 17 février 2018

La chasse au trésor

C'est le weekend, il ne fait pas beau, je vous propose une activité intérieure pour les petits très sympa!

La Minigoule a fêté ses 4 ans en décembre, et 4 ans, c'est important. (C'est fou comme le temps passe vite).

Un anniversaire avec les copines et les copains était donc planifié. Au total, j'avais 6 enfants à gérer pendant deux heures. Il me fallait trouver des activités pour éviter que ça dégénère, mais quoi ? Surtout qu'en décembre, hors de question de faire une activité dehors. 

J'ai alors décidé d'organiser une chasse au trésor, dans la maison! 



lundi 12 février 2018

Snowy running

Tout d'abord, MERCI. Je tiens à vous remercier pour vos commentaires et témoignages par rapport à mon article précédent rapportant ce fameux burn out. La décision de publication n'a vraiment pas été facile à prendre, mais je ne regrette pas! Alors, merci pour l'accueil!! 

Afin de m'aider à surmonter le stress, le running m'a permis de décompresser, et maintenant que j'ai du temps, je peux m'en donner à cœur joie!

vendredi 9 février 2018

Pourquoi

Après un an d’absence, je reviens, enfin, et j'avais envie de vous expliquer POURQUOI. Il s'agit d'un article assez particulier. Je ne me plains en rien, je vous explique et peut-être que je ferai tomber quelques tabous. J'ai longtemps hésité pour le poster, mais finalement, le voilà!

Tout a commencé en novembre 2014.
Je me souviens encore de cette soirée, c'était un mardi...

vendredi 3 mars 2017

Chanson douce - Leïla Slimani

Le résumé m'a tout de suite séduit. En plus, l’auteur a reçu le prix Goncourt pour ce roman donc j'y suis allée franco. Mais je ne m'attendais pas à ça. 
Dès la première page, j'en ai eu froid dans le dos. Comment cela peut il arriver? Comment peut on en arriver là ? Je me suis posée pas mal de questions mais l'auteur n'y répond pas, ou pas vraiment, et je crois que c'est bien ça le pire!! Ne pas savoir. 

En tout cas, le ton est entraînant, on est tout de suite dedans, super bien écrit, mais je mets en garde les mamans quand même. Il m'a vraiment secoué. J'ai bien envie de vous le conseiller, mais j’émets tout de même une certaine retenue! 



"Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame."

lundi 27 février 2017

L'autre côté de la Montagne

Cette année encore, et ce depuis 5 ou 6 ans, mon mari, ma binôme et son chéri et moi sommes partis à la montagne pour quelques jours histoire de se ressourcer. J'aime le décor, cette sensation de liberté, de pureté et d'espace. Je trouve ça magnifique. 

Et qui dit montagne, dit neige, dit ski !!Oui, j'adore skier, mais maintenant j'ai peur. Depuis ma chute de cheval en avril dernier, j'appréhende beaucoup plus les choses. J'ai peur de me faire mal. Ce n'est pas la douleur qui me fait peur, mais plus les conséquences d'une mauvaise chute. Je ne veux pas devenir dépendante, je veux pouvoir m'occuper de ma Minigoule. Maintenant, j'évalue beaucoup plus les risques! Je suis pourtant remontée à cheval depuis presque deux mois, et je reprends confiance petit à petit grâce à une jument formidable.

La nouvelle expérience

Donc cette année, je n'avais pas vraiment envie de monter sur des skis. Peur de la pente, de la vitesse et de la chute. J'ai donc proposé à ma binôme le ski de fond ou les raquettes pour ce séjour! Elle était heureusement super emballée par l'idée, surtout pour les raquettes! On a laissé les gars chausser leurs skis pour dévaler les pentes!

Depuis qu'on part en weekend à la montagne, on loue toujours nos skis dans la même boutique, alors la fille commence à nous connaitre! Elle a été étonnée de nous voir en raquettes mais elle nous a donné  de chouettes conseils pour faire de belles balades et en prendre plein la vue tout en évitant la foule!

mercredi 22 février 2017

Craquage capillaire

J'ai toujours rêvé d'avoir les cheveux longs. Mais à partir d'une certaine longueur, ils ne poussent plus même si je coupe les pointes pour leur redonner de la vigueur. A partir du moment où ils arrivent aux épaules, ils arrêtent de pousser! Nan mais c'est incroyable!
Il faut savoir que j'ai les cheveux bouclés. Alors pour certaines, c'est le rêve, mais croyez-moi, c'est loin d'être une chance surtout quand il pleut... Merci les frisottis. En plus ils sont devenus indomptables... Bref, je n'aime pas mes cheveux, mais ça fait 30 ans que je les supporte et j'en ai encore pour quelques décennies !

 J'ai lu pas mal d'articles qui revendiquent le bien fait du bio pour les cheveux. Alors je me suis lancée. Cela fait plusieurs mois que je suis passée au shampoing bio type zéro déchet en pain. Dans mes différentes lectures, il était bien précisé qu'au début mes cheveux paraîtraient moins beaux. Ceci était dû au fait qu'il n'y ait plus de silicone et autres saloperies qui étouffent le cheveu mais qui malgré tout le gaine et le rend plus soyeux, plus brillant...en apparence !

Effectivement, après plusieurs utilisations, mes cheveux paraissaient encore plus secs qu'avant. J'ai tenu plus de 9 mois... Et sincèrement, malgré les masques à l'huile de coco, rien ne va plus. J'ai l'impression d'avoir de la paille! J'ai essayé le "low shampoo" mais j'avais les racines qui devenaient grasses et les pointes super sèches, alors j'ai repris un cycle de lavages "normal" à savoir trois fois par semaine (ou tous les deux jours).

Ensuite j'ai racheté du "vrai shampoing" en bouteille. Pour me donner bonne conscience, je l'ai quand même pris bio... Mais en fait, ça ne change pas vraiment (pas du tout) le problème. Et je n'apprécie même pas mon shampoing. J'ai vraiment la sensation d'en utiliser beaucoup trop et que malgré le logo "bio" je ne suis pas sûre du bienfait du shampoing... surtout au vu de la mousse qu'il produit! Et qui dit mousse, dit agent moussant, dit tensioactif et sulfate! (J'y reviendrai!)

Alors je me suis dit qu'il était temps de passer aux choses sérieuses : aller chez le coiffeur !